fbpx
8 conseils pour bien profiter de son wwoofing une fois sur place jesuisetudiante blog mise en avant
Voyager moins cher

8 conseils pour profiter de son Wwoofing une fois sur place

 

Hey !
Maintenant que tu t’es décidé à partir en Wwoofing, tu appréhendes peut-être une fois que tu seras là-bas. C’est peut-être la seule expérience que tu auras dans le Wwoofing, il faut absolument que tu en reviennes avec une bonne impression. Pour ce faire, voici 8 bons conseils pour bien profiter de ton Wwoofing une fois que tu seras sur place.

 

8 conseils pour bien profiter de son wwoofing une fois sur place jesuisetudiante blog pinterest

 

Bien profiter de son Wwoofing : Essentiel pour garder une bonne expérience de bénévolat en tête

8 conseils pour bien profiter de son wwoofing une fois sur place jesuisetudiante blog conseil 1

Passe un maximum de temps avec tes hôtes

Le but du Wwoofing, c’est quand même de rencontrer de nouvelles personnes et de nouvelles cultures : mode de consommation différent, nourriture différente, traditions diverses… Si en plus tes hôtes sont très sociables, n’hésite pas à passer du temps avec eux, à discuter à propos du pays, de la culture, de leur vie… C’est très enrichissant, surtout dans un pays à l’opposé de nos coutumes occidentales. Tu ne les reverras peut-être jamais alors profite !

8 conseils pour bien profiter de son wwoofing une fois sur place jesuisetudiante blog conseil 2

N’hésite pas à le dire si tu n’as pas compris quelque chose

Entre la langue et les accents suivant les régions, ça peut arriver que tu ne comprennes pas tout à ce qu’on te dit. Ce n’est pas un problème ! Dans ces cas-là, dis-le à ton hôte et n’hésite pas à lui demander de te montrer ce que tu dois faire. Une explication passe toujours mieux avec des gestes qu’avec des mots. Surtout si ça concerne des activités que tu n’as jamais faites !

Pour la petite anecdote, lors de notre Wwoofing, nous n’avions pas compris une des instructions que nous avait dit notre hôte. Et comme il était assez pressé, il est parti rapidement nous laissant en plan. Résultat, nous avons fait quelque chose et ce n’était absolument pas ça haha ! Lorsqu’il est revenu, il était assez énervé car nous n’avions pas fait le boulot (alors que ce n’était pas du tout notre intention !). Tout s’est quand même bien rétabli mais voilà, c’est important de bien se comprendre entre ton hôte et toi.

8 conseils pour bien profiter de son wwoofing une fois sur place jesuisetudiante blog conseil 3

Si tu ne peux pas faire une activité, dis-le

Le but c’est évidemment d’aider au maximum ton hôte ! Mais si pour une raison X ou Y, tu ne peux pas faire une des activités, dis-le lui. Après tout, tu n’as signé aucun contrat et tu n’as pas à te « forcer ». Il faut bien lui expliquer et surtout calmement pourquoi tu ne peux pas faire telle ou telle chose. Si c’est simplement parce que tu es de mauvaise humeur, ça ne passera pas 😉 . Mais si c’est parce que l’activité demande trop de force physique par exemple, là tu as un argument.

Attention : Ce n’est pas pour autant que tu dois dire non à tout ce qui t’est proposé ! Sinon, tu risques de te mettre ton hôte à dos et de passer un très mauvais séjour.

8 conseils pour bien profiter de son wwoofing une fois sur place jesuisetudiante blog conseil 4

Visite les alentours de la région où tu es pendant ton Wwoofing

Je te l’ai déjà dit dans mon article pour bien préparer son Wwoofing, n’hésite pas à visiter au maximum la région où tu es et ses alentours. Non seulement ce sera une occasion pour toi de ne pas t’ennuyer pendant tes jours de repos si tu restes longtemps, mais en plus, ça te permettra de découvrir une nouvelle ville/un nouveau pays etc. C’est vraiment super, peu importe le type de pays dans lequel tu es. Plus tu découvriras la région, plus tu garderas un bon souvenir (sauf si comme nous tu as de mauvaises expériences type Airbnb mais bon … Non si ça peut te rassurer, on a quand même gardé un bon souvenir 😉 ) Et peut-être que ça te donnera envie d’y retourner plus tard en tant que touriste ?

8 conseils pour bien profiter de son wwoofing une fois sur place jesuisetudiante blog conseil 5

Ne fais pas trop de comparaison entre ton confort chez toi et le confort sur place pendant ton Wwoofing

Si tu passes ton temps à te dire « C’est mieux chez moi », tu auras du mal à profiter de ton séjour. Dans certains cas, tu as accès à un certain confort mais dans d’autres, ça peut être un peu plus difficile. De toute façon, tu ne vas pas y passer toute ta vie. Alors bon, passer 2-3 semaines dans de telles conditions, c’est largement surmontable (même si à la fin, tu comptes les jours pour retrouver ton confort) ! Il ne faut pas oublier que c’est la vie à la ferme (le plus souvent) chez des personnes qui ont parfois de petits moyens.

Dans notre cas, nous étions logés dans une caravane. Donc déjà, le lit était moyen assez petit et pas très confortable. Mais le pire je crois, c’était la douche à l’extérieur. Et en Angleterre, il ne fait pas super chaud donc bon, disons qu’on avait bien froid à chaque fois qu’on en sortait (heureusement qu’il y avait quand même un rideau). Les toilettes, c’était des toilettes sèches. Tout ça pour te dire que le confort n’était pas au rendez-vous. Mais, on a fait avec en essayant de ne pas penser à notre petit confort qui nous attendait. Par chance, nous avions accès au Wifi ce qui n’est pas toujours le cas.

8 conseils pour bien profiter de son wwoofing une fois sur place jesuisetudiante blog conseil 6

Evite de faire ton/ta flemmard(e)

Plus haut, je t’ai dit de ne pas hésiter à en parler avec ton hôte si tu ne peux pas faire une activité. Cependant, même si tu n’es tenu à aucun contrat, tu es quand même logé et nourri par ton hôte. Et lorsque tu as fait ta demande, le but était quand même de l’aider et non de ne rien faire. C’est ce qu’il attend de toi ! Alors bouge-toi et évite de faire preuve de flemmardise. De toute façon, ton hôte s’en rendra compte et il risque de te renvoyer. En plus, tu donneras une très mauvaise image de ton pays à ton hôte.

Par exemple dans notre cas, notre hôte était assez réticent à l’idée d’accueillir des Français. Il en avait déjà accueilli et l’expérience ne s’était pas très bien passée. En plus, il trouvait que les Français faisait preuve de feinéantise.

Bien évidemment, tu as le droit d’avoir des jours où tu vas être plus motivé que d’autres. Ça arrive à tout le monde des coups de mou.

8 conseils pour bien profiter de son wwoofing une fois sur place jesuisetudiante blog conseil 7

Si tu pars faire du Wwoofing avec quelqu’un, choisis une personne avec laquelle tu t’entends bien

C’est très sympa de partir à 2 pour faire du Wwoofing, surtout si c’est une première expérience. Mais choisis bien la personne avec laquelle tu vas partir. Ne pars pas avec quelqu’un si tu sais que vous n’allez pas pouvoir cohabiter. Parce que mine de rien, il va falloir vivre avec 2 soit pour une courte durée soit pour une durée plus longue. Et ça serait dommage de se mettre à dos une personne, ça se répercuterait forcément sur le séjour.

Nous sommes partis en couple et n’habitant pas ensemble, c’était un véritable test. Ça s’est très bien passé mais nous avons quand même eu quelques courtes disputes. Au final, la fatigue et le manque de confort ont fait que nous nous sommes disputés pour des trucs inutiles. En temps normal, nous n’aurions pas eu ces disputes.

Mais partir à 2, c’est aussi avoir quelqu’un sur qui compter si tu as des difficultés, quelqu’un avec qui échanger si jamais tes hôtes ne sont pas très bavards et quelqu’un qui vit ce que tu es en train de vivre toi aussi. C’est quand même super car dans les cas où ça se passe bien, vous allez en ressortir grandi de cette expérience. Pour nous, on s’est quand même rendu compte qu’on arriverait à vivre ensemble (même si ce n’est pas encore au programme, il reste les études à finir haha)

8 conseils pour bien profiter de son wwoofing une fois sur place jesuisetudiante blog conseil 8

Ne reste pas si ça se passe mal

Dernier conseil et le plus radical : Pars si ton Wwoofing se passe mal. Honnêtement, je n’ai lu que très peu de témoignages où l’expérience s’était mal déroulée. Mais si c’est ton cas, par exemple que tu te fais exploité, que l’hôte est étrange, se comporte mal avec toi… Pars au plus vite ! Dans ce témoignage , ce couple explique très bien les mésaventures qu’il peut y avoir et comment agir si c’est le cas.

Par contre, en fonction de l’endroit où tu te trouves, ça peut être difficile de rejoindre la ville pour aller prendre l’avion etc . N’hésite pas à regarder en amont s’il y a des lignes de bus, de trains, des taxis et même de prendre le numéro de la police. Une fois rentré, préviens le site sur lequel tu t’es enregistré que cet hôte n’est pas digne de confiance (il va falloir que tu amènes des preuves, essaye de voir s’il n’y a pas d’autres témoignages par exemple).

 

J’espère que cet article t’a plu !
N’hésite pas à me laisser un petit mot dans les commentaires 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.