fbpx
Témoignage je suis étudiante en prépa scientifique pcsi jesuisetudiante blog mise en avant
Etudes

Témoignage : Je suis étudiante en Prepa Scientifique (PCSI)

 

Hey !
Après t’avoir parlé des études de médecine, j’ai décidé d’interviewer une autre de mes amies qui elle, est étudiante dans une prépa scientifique (PCSI plus précisément). La prépa, c’est souvent demandé en terminale pour pouvoir intégrer (dans le cas d’une terminale S) une école d’ingénieurs. Dans cet article, Clémentine t’explique pourquoi elle a choisi d’aller en prépa scientifique et comment ça se passe.

 

Témoignage je suis étudiante en prépa scientifique pcsi jesuisetudiante blog pinterest

 

Peux-tu te présenter brièvement ?

Je m’appelle Clémentine, j’ai bientôt 21 ans et je suis actuellement en prépa PCSI au lycée Théophile Gautier à Tarbes, (mais je suis originaire de Tours depuis la fin du collège). J’ai intégré une prépa scientifique (CPGE) pour pouvoir intégrer l’année prochaine une école d’ingénieurs spécialisée dans la chimie, et la chimie du vivant.

Quel est ton parcours scolaire ?

J’ai beaucoup déménagé durant mon parcours scolaire et même encore maintenant. Au début plutôt à contre-coeur mais maintenant j’ai besoin de mouvement.
Pour résumer, après la seconde je suis allée en 1ère S – SVT , et une fois en Terminale S j’ai choisi l’option physique-chimie.

Pourquoi avoir choisi d’aller en prépa scientifique et PCSI ?

Témoignage je suis étudiante en prépa scientifique pcsi jesuisetudiante blog image 1

Avant d’intégrer la prépa, j’ai passé 2 ans en PACES, sans forcément aboutir à un résultat « satisfaisant » (à la fin de la deuxième année, j’ai eu une place en kiné et en sage -femme mais je ne me sentais pas d’y aller car je voulais vraiment médecine). Je suis donc repartie de 0 dans un nouveau cursus avec pour but de pouvoir après, intégrer une école d’ingénieurs. En effet, durant ces 2 années de fac, je me suis rendu compte que ce mode de fonctionnement n’était pas pour moi. J’avais plus de facilité dans les maths et la physique que dans les matières plus « biologiques ».

Choisir de partir en prépa pcsi a donc été un vrai choix pour moi, plein de sens avec l’envie de prendre un nouveau départ dans ma vie étudiante : J’étais déterminée à réussir et à devenir ingénieur. Ce qui m’attire dans le métier d’ingénieur, c’est de concevoir, élaborer des nouvelles techniques/ technologies tout en travaillant en équipe. Cela correspond pour moi à un idéal professionnel.

Comment as-tu trouvé ton lycée pour faire ta prépa scientifique ?

Comme j’ai dû bouger pour mes études, je me suis au préalable renseignée via le site l’Etudiant. J’ai ensuite trouvé ma formation sur le site APB (Admission Post Bac, maintenant parcoursup) et je me suis inscrite. J’avais fait plusieurs choix mais c’est vers la prépa PSCI que je me suis orientée.

Article lié : Comment bien s’orienter après le lycée ?

En quoi consiste brièvement tes études en prépa PCSI ?

Les deux années de prépa consistent à nous préparer aux différents concours d’école d’ingénieurs, suivant les prépas MP, PT, PC, PSI (les concours varient avec des coefficients différents pour chaque matière).

On suit un programme officiel répartit sur deux ans, pendant lesquels on a des DS régulièrement le samedi matin, et 2 heures de khôlle chaque semaine avec un professeur. Pendant cette khôlle, nous sommes évalués sur une matière (cette heure peut aussi être le moment de quelques ré-explications mais ponctuelles).

A la fin des deux ans de préparation, on passe d’abord des concours écrits. Ensuite, en fonction des résultats, on a des épreuves orales après. Cela revient un peu à passer son Bac au bout de 2 ans mais avec plus d’exigences et de rigueur.

Quels sont les points positifs de ta formation et de ta fac ?

Témoignage je suis étudiante en prépa scientifique pcsi jesuisetudiante blog image 2

Les points positifs ne sont pas forcément évidents, mais on est assez accompagné par les professeurs. Et le fait d’être une classe de 30 élèves facilite beaucoup les choses (il arrive que certaines classes de prépa soit 50 en première année) !
Après on a beaucoup de notes, et d’occasions de se tester sur des petits tests de cours, des dm (non notés mais ayant un bonus), et sur des DS plus ou moins importants en coefficients… Disons qu’on relativise plus quand on se prend une mauvaise note si cela n’est pas forcément représentatif de nos capacités.

Au niveau des professeurs, pour pouvoir comparer à la fac, c’est vrai que c’est plus encadré et plus « scolaire ». Mais, nous avons aussi des profs qui sont passionnés de leur matière et qui souvent, en expliquant quelque chose d’abstrait, vont pouvoir illustrer le concept avec d’autres choses. Ils sont également disponibles en cas de problème (pour une question sur les cours, ou sur un point personnel) et très prévenants.
Autre exemple mais qui concerne mon lycée en particulier, depuis cette année, ils se sont arrangés pour qu’on puisse aller chercher la clé de la salle où on a quasiment tous nos cours et on la rapporte en fin de journée (ou quand on a plus besoin). C’est pratique pour travailler dans le calme. En effet les salles de permanence étant souvent bondées lors de l’hiver et pas toujours calmes, il n’est pas évident de bosser à son aise entre midi et deux.

Par rapport à la gestion du stress, on a aussi une prépa mentale au lycée. Des élèves en master 2 de préparation des grands sportifs viennent le mercredi soir.  Pendant une heure, ils nous font de la préparation mentale aux DS comme par exemple :

  • Comment ne pas perdre tous ses moyens
  • Réussir à ne pas être paralysé pendant un oral

Autre point positif : On a les vacances comme au lycée, ce que tous les élèves dans le supérieur n’ont pas forcément !

A lire aussi : Les inconvénients de l’alternance

Même si le sport est obligatoire le vendredi après midi pour les premières années (et que je n’aime vraiment pas ça), certains en ont besoin. Pour nous, ce créneau est libre, on peut faire ce que l’on veut comme activité. C’est comme ça que l’on s’est retrouvé pendant plus de 2 mois à faire des just dance dans la salle de sport (qui dispose d’un ordi et d’un projecteur) avec les autres filles de ma classe.

Quels sont les points négatifs de ta formation et de ta fac ?

La prépa PCSI se déroule au sein d’un lycée, et honnêtement ce n’est pas facile tous les jours. Déjà dans le fait que l’on est plus âgé et plus mature que la plupart des lycéens. Certaines fois, les trucs qui font rire quand on est lycéen, commencent à nous taper sur le système. Par exemple à la cantine, les gens qui parlent vraiment fort, qui balancent de la nourriture etc. Après ça reste largement tolérable, disons que quand on est stressé on fait plus vite attention à ce genre de choses.

Ensuite, le rythme est assez intense en fin de première année, mais cela a été progressif, je te rassure. Comme je l’ai dit on est bien accompagné. Mais une fois la période de transition avec le lycéen passée, il faut avoir pris le rythme et ce n’est pas toujours évident. Les cours prennent beaucoup de temps dans la journée (environ 35-37heures par semaine). Il faut rajouter à ça les 2 heures de khôlle dans la semaine, les 4heures de DS du samedi matin, et le travail personnel. C’est pour cela qu’il est important de devenir rapidement efficace, de ne pas accumuler de fatigue et d’écouter en cours (c’est cliché mais en prépa ça fait vraiment gagner du temps, on n’a pas le temps de tout reprendre). Par rapport à la fatigue je peux te certifier qu’elle s’accumule vite ! Une seule grass’mat le dimanche, ça ne suffit pas toujours à tout compenser.

Bon évidemment, je n’ai pas parlé du stress, car forcément qui dit DS/khôlle/contrôle de cours, cela génère forcément beaucoup de stress au début. Mais à force on appréhende beaucoup moins les oraux (khôlle) par exemple même pour les plus timides ! Disons que le stress vient plus dans l’organisation, et le fait de devoir finir tout à temps (révisions, exos)

Selon toi, quelles sont les compétences à avoir pour aller dans une prépa scientifique comme la PCSI ?

Témoignage je suis étudiante en prépa scientifique pcsi jesuisetudiante blog image 3

Pour faire une prépa scientifique type PCSI, il faut avant tout savoir s’adapter rapidement, et être bosseur. Bien sur, avoir des capacités dans certaines matières aide, mais il est primordial de bien être organisé et rigoureux (après cela peut venir aussi avec le temps). Il faut aussi être à l’écoute des remarques et conseils donnés (sans forcément douter de soi) et avoir une détermination à toutes épreuves.

As-tu des conseils à donner à tous les étudiants qui souhaitent faire une prépa ?

BON COURAGE ! Ahah sinon reposez-vous bien avant d’y aller. Dites vous que vous faites un marathon : Le tout se joue sur la durée. Pensez à travailler et à vous investir tout en vous gardant des moments de pause (qui n’en seront que plus savourés). Ne vous renfermez pas sur vos cours et si vous êtes en internat il se peut que se soit vos meilleurs moments !

 

J’espère que ce petit témoignage t’a plu !
N’hésite pas à me donner ton avis dans les commentaires 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.