fbpx
Témoignage : Être Guest DJ et étudiant en même temps - jesuisetudiante blog - Mise en avant Stan K Valenciennes NRJ
Etudes

Témoignage : Être Guest DJ en plus de ses études

 

Hey !
Quand on parle de job étudiant, on pense souvent aux jobs « classiques » : caissier dans les supermarchés, baby-sitter, travaillant dans un fast-food… Mais, as-tu déjà pensé au DJing pour te faire un peu d’argent ? Dans cet article, Stan K du blog Formation DJ t’explique son parcours ainsi que tous les avantages.

Témoignage : Être Guest DJ et étudiant en même temps - jesuisetudiante blog - Pinterest

Bonjour Stan ! Peux-tu te présenter brièvement (âge, études, ville…) ?

Bonjour Clem’ ! Tout d’abord, merci pour ton accueil sur ton blog ! 🙂
Pour faire simple, j’ai 28 ans, je vis sur Valenciennes (Nord), je suis DJ et je travaille à la radio (NRJ). Je suis également passé par la case « études » mais je suis loin d’un parcours « traditionnel ».

Après mon BAC, j’ai passé un DUT en Multimédia (SRC à l’époque – MMI maintenant) puis 1 BTS Radio en 1 an. Pendant toutes mes années d’études (depuis le collège), je faisais de la radio en amateur pour le plaisir, puis j’ai décidé de me lancer en professionnel en 2011. Entre-temps, j’ai remis un pied dans le monde étudiant durant 3 ans en reprenant des études avec un Bachelor, puis un MBA en Commerce et Entrepreneuriat. Cette reprise d’études, je l’ai faite en parallèle de mon job chez NRJ et de DJ (Merci le e-learning!!) 🙂

Comment t’es venue l’envie d’être DJ ?

Témoignage : Être Guest DJ et étudiant en même temps - jesuisetudiante blog - Image 1 soirée discothèque

Pour être très sincère, il y a encore 8 ans, je n’aurais jamais mis un pied dans un club !! Je n’aimais pas ça !! C’est vraiment venu un peu par hasard… J’ai toujours aimé la musique. Depuis petit, je fais de la guitare et avec la radio j’adorais reprendre des morceaux pour les « remixer à la roots » (parfois en changeant juste la hauteur des notes, en rajoutant du rythme en tapant des doigts sur la table…).
Avec le recul, je me dis que j’aimais déjà le concept « DJ » ! Pourtant quand on me demandait « tu n’aimerais pas faire DJ ? », je répondais toujours pas un « non ».

Finalement, c’est en arrivant sur Valenciennes qu’un ami (qui mixe extrêmement bien) m’a proposé d’apprendre. Je me suis lancé dans l’apprentissage en étant qu’à moitié sérieux et sans attendre de soirées. J’étais plus en mode « ça m’occupera un peu » car j’avais du temps à revendre et comme j’aime découvrir de nouvelles choses, c’était l’occasion.

Hasard ou pas, quelques semaines après avoir commencé mon apprentissage, j’ai eu une opportunité pour mixer l’intégration des étudiants STAPS de Valenciennes (l’une des plus grosses soirées de l’année). Depuis cette prestation, je continue de mixer.

Mon vrai regret, c’est de ne pas avoir démarré plus tôt et notamment en étant étudiant !

Comme vu dans l’introduction, tu as donc un blog dédié au DJing, peux-tu nous le présenter ?

Oui, bien sûr !
J’ai lancé le blog Formation DJ il y a quelques mois car je souhaite enseigner le DJing aux personnes souhaitant apprendre à mixer. L’idée est de proposer des cours DJ en ligne pour devenir DJ professionnel. J’offre du contenu gratuit sur mon blog pour les personnes souhaitant apprendre le métier. Je propose des articles avec des idées, des orientations, des conseils, etc.

J’offre également un accès à des extraits de ma formation gratuitement. C’est un accès à 9 cours en vidéo qui vous permettront de bien démarrer en DJing. Ces vidéos vont de l’installation du matériel et du logiciel, au paramétrage du logiciel en passant par les premiers enchainements ou encore 1 secret pro pour mixer proprement. J’offre également un Guide gratuit de 30 pages pour devenir DJ Pro. Ces conseils peuvent s’appliquer même pour quelqu’un ne souhaitant pas aller plus loin que DJ en job étudiant. Il suffit de me communiquer l’adresse mail sur laquelle vous envoyer ces 2 liens via mon blog.

Pour celles et ceux souhaitant en faire leur métier, devenir professionnel (à plein temps ou en complément de revenu) ou simplement aller plus loin en tant que DJ, je propose une formation complète en partant de 0. Je préviendrai par mail lorsqu’il sera possible de s’inscrire. Il s’agit d’une formation DJ en ligne proposant tout mon savoir que j’ai mis des années à regrouper. Je t’ai parlé du e-learning (apprentissage en ligne) dans ma présentation car je l’ai vécu pour mon Bachelor et mon MBA et je suis convaincu de son efficacité. C’est pour cette raison que je souhaite proposer le même système d’apprentissage pour le DJing via mon blog 🙂

Quel serait l’intérêt pour un étudiant d’apprendre le DJing ?

Témoignage : Être Guest DJ et étudiant en même temps - jesuisetudiante blog - table de mixage

Je dirais même « les » intérêts pour un étudiant d’apprendre le DJing.

Tout d’abord, comme tu le disais en introduction, c’est une façon originale de gagner de l’argent pendant ses études, et on gagne plutôt bien à la soirée. Aussi, il faut reconnaître que le métier est un peu plus sympa et moins stressant qu’un job étudiant comme caissier dans un supermarché ou un fast-food.

Le deuxième intérêt majeur (et non-négligeable), c’est qu’en étant étudiant, on a un accès direct aux BDE qui organisent les soirées ! Et en toute logique, plus vous êtes dans un gros campus, plus il y a de soirées et plus vous avez d’opportunités pour mixer et de vous faire de l’argent (et plus vous serez bons, plus vous serez sollicités) !

Le troisième intérêt que je peux te donner est une pensée à long-terme : c’est un savoir qu’un étudiant pourra réutiliser toute sa vie ! Le jour où vous aurez besoin d’un complément de salaire ou en cas de « coup dur », vous pourrez toujours revenir dans le jeu pour vous faire de l’argent ! A condition bien-sûr de vous réactualiser un peu en musique et en matériel avant de reprendre… Mais les connaissances que j’enseigne sont liées d’abord à un savoir réutilisable peu importe le matériel et la musique.

Selon toi, la vie de DJ et les études sont-elles compatibles ?

Très sincèrement : OUI. Quand tu parles de « vie de DJ », pour les étudiants, il n’est pas nécessairement question de se lancer dans une « grande vie de DJ » ! Mixer dans un premier temps les soirées étudiantes et quelques fois dans le mois peuvent être déjà amplement suffisantes !

Je vais également te donner 2 raisons pour lesquelles je t’ai dit « oui » :

  • Pour commencer, j’ai côtoyé et je côtoie encore des étudiants qui mixent (c’est leur job étudiant). Certains réussissent très bien avec des Masters en poche à la fin de leur cycle d’études !
  • Ensuite, en partant du principe que la majorité des étudiant(e)s qui pourraient être intéressé(e)s par le DJing sortent déjà en bar ou en club ; autant gagner de l’argent ! C’est vrai que le DJ part en général un peu plus tard que la majorité du public après une soirée, mais ce n’est pas forcément « beaucoup plus tard ». Par exemple, quand je termine de mixer à 3h ou 4h du matin, je décolle du lieu 30min après.

La seule chose à faire, c’est penser à ouvrir une structure entrepreneuriale (micro-entreprise ou se rapprocher des entreprises coopératives pour facturer). C’est la différence majeure avec un étudiant en contrat « traditionnel » avec une entreprise. D’ailleurs, je pourrais rajouter comme nouvel intérêt « apprendre l’entrepreneuriat sur le terrain ». 🙂

Cependant, je tiens quand même à mettre en garde tes lecteurs ou lectrices qui souhaiteraient se lancer : il faut savoir se responsabiliser ! C’est un milieu fonctionnant beaucoup au relationnel et on est vite tenté de passer beaucoup de temps à échanger et discuter pour trouver des dates que ce soit en journée ou la nuit. En tant qu’étudiant, il ne faut pas oublier que son cap initial, ce sont d’abord les études. Gardant ça à l’esprit, il est tout à fait possible d’allier « vie de DJ » et « études ».

Si tu ne devais avoir qu’un seul conseil pour un étudiant qui souhaite se lancer dans le DJing, lequel serait-il ?

Témoignage : Être Guest DJ et étudiant en même temps - jesuisetudiante blog - deuxième soirée

« Rester focus sur son objectif initial » ! A savoir, les études. Je vois quelques étudiants qui mixent et qui oublient justement qu’il y a les études à côté ! Du coup, ils passent leur temps à fréquenter les bars, les clubs… Sauf que le milieu de la nuit peut vite faire perdre la tête. Il faut profiter du moment (et c’est l’un des nombreux points positifs de cette passion). Mais, il faut garder les pieds sur Terre et ne pas oublier qu’il s’agit – dans un premier temps – d’un job étudiant.

Après si certains se trouvent une vocation, tant mieux ! Mais c’est un autre sujet.

Pour terminer, as-tu une anecdote à nous raconter depuis que tu es Guest DJ ?

Puisque ton blog est destiné aux étudiant(e)s, je peux te parler de quelques souvenirs très sympas avec les étudiants justement !

Je me souviens d’une soirée où l’on avait transformé une partie de l’Université de Valenciennes en club géant. J’ai donc mixé de nuit – comme une soirée classique – DANS l’Université !! C’était plutôt original, je dois l’avouer 🙂

J’ai eu aussi l’occasion de partager la scène avec le DJ Nils Van Zandt et Willy William ! Les étudiants les avaient fait venir pour différentes soirées ! C’était un réel plaisir et de très bons souvenirs !

Mais je crois que l’une des anecdotes en soirée étudiante qui me fera toujours rire, est celle où j’ai vu mes 2 platines s’éteindre toutes seules. Je me suis dis « tiens, c’est bizarre, je n’ai touché à rien et ça se coupe ». Le temps penser ça, on était plongé dans le noir. En réalité, il y avait tellement de monde dans le club et tellement d’ambiance qu’il y a eu un black out électrique général à cause de la chaleur dans la salle ! En toute logique, plus de son, plus de lumières, on s’est fait huer !!

Merci beaucoup à Stan pour son interview ! J’espère qu’elle t’aura donné envie de découvrir le DJing
N’hésite pas à me laisser un petit commentaire pour me donner ton ressenti 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.